Anticiper son voyage

M.S.T. à l’étranger : protégez-vous !

Pris dans l’ambiance « sea, sex and sun » des vacances, les garde-fous peuvent sauter. Avec les plaisirs gastronomiques, la découverte de nouveaux horizons et le train-train quotidien qui semble bien loin, les tentations sont grandes. Si les plaisirs de la chair sont inhérents aux voyages à l’étranger, il ne faut pas oublier de se protéger ! Rappels et conseils pour éviter de rapporter une M.S.T. en souvenir.

Voyage et sexualité

Une enquête réalisée récemment par l’US Travel Association montre que voyage rime avec sexualité épanouie dans le couple. Quoi de plus normal ? En vacances, nous sommes plus détendus et par conséquent, plus à l’écoute de notre corps. La libido grimpe en flèche dès lors que les petits tracas et le stress de la vie de tous les jours s’éloignent. Cela vaut aussi pour les personnes célibataires, qui sont plus ouverts et disponibles face aux diverses rencontres.

Autrefois, les marins et les soldats étaient les principaux vecteurs de transmission de maladies sexuellement transmissibles, et pour cause : les grands voyageurs, c’étaient eux ! Mais de nos jours, tout le monde ou presque peut se permettre de voyager hors de nos frontières.

Face au dépaysement et à l’exotisme rencontrés à l’étranger, la chair est définitivement faible. La curiosité, voire l’alcool aidant, mieux vaut rester vigilant. S’il ne nous viendrait pas à l’idée de mettre notre santé en danger, à l’étranger cela passe aussi… par une protection de nos parties intimes.

M.S.T. : définition & symptômes

Concrètement, une M.S.T., c’est quoi ? Il s’agit d’une maladie qui se transmet lors d’un rapport sexuel, quel que soit le Modus operandi : dès lors qu’il y a pénétration (orale, génitale, ou anale), bactéries, virus, champignons ou parasites peuvent squatter le corps humain.

Les maladies sexuellement transmissibles, anciennement appelées maladies vénériennes et aujourd’hui infections sexuellement transmissibles (I.S.T.), existent depuis l’Antiquité (nous n’avons pas retrouvé le coupable), et peuvent être aussi bien bénignes (la gale, par exemple) que mortelles (comme c’est le cas pour le virus du SIDA).

Parmi les principales M.S.T., on note :

  • La blennoragie ou gonococcie, dite aussi « chaude-pisse », qui provoque une inflammation des parties génitales. Chaque année, 500 000 cas sont répertoriés en France. Elle se soigne par antibiotiques.
  • Le chancre mou qui, en plus d’avoir un nom ridicule, provoque des lésions et petits boutons se transformant en pustules. Des ganglions douloureux peuvent apparaître dans l’aine. Cette I.S.T. se soigne également grâce aux antibiotiques.
  • La chlamydiose, plus connue, provoque – entre autres – des démangeaisons, des brûlures, et des écoulements visqueux. C’est l’I.S.T. la plus fourbe : beaucoup de personnes sont porteuses de la bactérie sans le savoir. Certaines formes de chlamydioses peuvent engendrer des complications si le sujet n’est pas soigné à temps.
  • Les condylomes ne sont ni plus ni moins que… des verrues génitales. Ces excroissances peuvent également apparaître sur la bouche, dans la gorge ou l’anus. Elles disparaissent parfois sans intervention, mais dans la plupart des cas il faudra un traitement adapté.
  • L’herpès génital provoque des picotements et des rougeurs caractéristiques, formant des petites plaies qui vont ensuite se recouvrir d’une croûte en attendant la cicatrisation. Deux millions de personnes en seraient atteintes en France et aux Etats-Unis.
  • La syphilis se manifeste d’abord par des ganglions dans l’aine. Elle se soigne aujourd’hui grâce à la pénicilline. Heureusement car non traitée, elle peut atteindre les organes vitaux au bout de plusieurs années.
  • L’hépatite B entraîne une infection du foie, infection qui peut devenir chronique. Apparaissent alors des fièvres, nausées, vomissements, et une grande fatigue… Il existe aujourd’hui un vaccin contre l’hépatite B.
  • Le SIDA (ou VIH), tristement célèbre, se transmet par le sang et touche le système immunitaire. Il s’agit d’une maladie incurable en l’état actuel de la science.

Les principaux symptômes des I.S.T. les plus courantes sont donc : ulcères génitaux, œdème inguinal (bubon et tuméfaction de l’aine), écoulement urétral et vaginal, douleurs abdominales basses, démangeaisons, rougeurs.

Bon à savoir : La plupart des I.S.T. sont asymptomatiques, c’est-à-dire qu’il s’agit de maladies qui ne se manifestent pas toujours par des symptômes. Une personne atteinte d’une I.S.T. asymptomatique peut transmettre une maladie sans en présenter les signes cliniques.

À noter que les I.S.T. sont la principale cause évitable de stérilité – en particulier chez la femme. Chaque année, on compte 448 millions de nouvelles infections sexuellement transmissibles guérissables (Source : OMS).

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un médecin sur place, même avant votre retour. Avec un diagnostic précoce et un traitement bien conduit, la plupart des I.S.T. sont curables.

M.S.T. : Prévention

Sachant que le moyen le plus efficace est l’abstinence, la meilleure méthode est l’utilisation du préservatif masculin lors d’un rapport sexuel. Soyez prévoyants : il est préférable d’acheter ses préservatifs avant le départ. Une fois sur place, vous pourriez ne pas en trouver, ou ne pas en trouver de bonne qualité. Et pensez à les conserver à l’abri de la chaleur (on ne les laisse pas sur la serviette de plage, l’air de rien).

Pensez aussi à :

  • Limiter le nombre de partenaires.
  • Avoir une bonne hygiène intime.
  • Faire un vaccin contre l’hépatite B.
  • Faire régulièrement des dépistages du VIH.

Bon à savoir : certaines I.S.T. se transmettant par le sang, évitez de marcher pieds nus (dans le sable ou autre) car une seringue oubliée pourrait être infectée (VIH ou hépatite par exemple).

En résumé : peu importe sous quels cieux vous vous trouvez, si vous sortez, sortez couverts !

0
​​​​​
Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer

A lire également

10 cadeaux à offrir aux passionnés de voyage 
Tout-ce-que-vous--avez-toujours-voulu-savoir-sur-les-business-lounge-Voyage-Zen
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les business lounge 
10 destinations tendance en 2017 

Laisser un commentaire

CAPTCHA Image
Reload Image